le port du voile islamique

L’autre jour, j’étais chez mes parents. En sortant de chez eux, je marche jusqu’à l’arrêt de bus et je dépasse une femme voilée, qui arrive ensuite à l’arrêt de bus. Je l’ai reconnue : j’avais plusieurs fois fait le signe de croix en la voyant il y a un certain temps, pour manifester que si elle était musulmane, moi j’étais chrétien. Comme je regrettais sincèrement cela, je le lui ai dit. Elle s’en souvenait aussi, mais pas de mon visage. Elle a accepté mes excuses.

La conversation a continué, et nous avons parlé du voile islamique. Elle me disait que tout voile devait être accepté en France, y compris le voile intégral, puisque la France est un pays de liberté. Or, la France n’est pas seulement une terre de liberté, mais aussi un pays où tous les hommes sont égaux, et que la France a aussi une identité culturelle, qui doit être respectée.

En fait, ce qu’il se passe, c’est que les musulmans qui viennent du Maghreb découvrent un espace de liberté hors de la pesanteur des régimes autoritaires en lutte avec l’islamisme. Ils usent donc au maximum de cette liberté, sans avoir conscience qu’elle a des contre-parties. Ils ne se rendent pas compte que la France a un passé de guerre de religions, et que l’espace public doit être neutre. Leur dire cela, c’est un véritable enjeu d’intégration, et même de paix civile.

About these ads